mardi 26 février 2013

Poitrines de poulet shish taouk






Mon épicier libanais Al-Challal qui avait pignon sur rue non loin de chez moi a fermé boutique. Triste nouvelle, car j’aimais plusieurs de ses produits maison dont son poulet shish taouk

Ce poulet, découpé en hauts de cuisse et en poitrines désossés, reposait à l'épicerie dans de gros bacs remplis d’une marinade au yogourt; il n’avait qu’à être cuit au four ou au BBQ par le client une fois rendu chez lui.

Comme je suis une amatrice finie de ce shish taouk et qu' il n’était pas question que je m’en prive, j'ai décidé de tenter de reproduire le goût de cette fameuse marinade au yaourt. Mission accomplie!

Si vous avez le temps de faire mariner votre poulet pendant 24 heures, si vous aimez la poitrine de poulet lorsqu’elle est tendre et pas sèche du tout, si vous appréciez la délicatesse des épices employées avec parcimonie et le bon goût du citron, ce poulet est pour vous.  Mais attention, la cuisson se fait à 300 degrés F (150 degrés C), sans avoir préalablement saisi la volaille! Il faut donc prévoir une durée de cuisson plus longue que celle à laquelle on s’attend lorsque l’on fait cuire ce genre de découpes.

J’ai accompagné mon poulet d’une salade de tomates vite faite, parfumée d’une vinaigrette qui comprend un peu de zaatar (mélange qu’on achète tout prêt qui contient du thym séché, du sumac, des graines de sésame et du sel).






Poitrines de poulet shish taouk
2 à 4 portions selon la grosseur des poitrines de poulet
2 poitrines de poulet sans peau et désossées
Marinade :
1 1/2 c. à thé d'ail haché finement
8 c. à soupe de yogourt (6% ou 10%)
4 c. à soupe d'huile d'olive
3 c. à soupe de jus de citron
1/8 c. à thé de cannelle moulue
1/8 c. à thé de muscade moulue (au lieu de la cannelle et de la muscade, on peut utiliser 1/4 à 1/2 c. à thé de 7 épices)
1/4 c. à thé de sel fin
poivre du moulin au goût
Salade de tomates:
2 tomates mûres à souhait
1 poignée de persil frais haché finement
1 petit concombre libanais, pelé et taillé en rondelles
1 dizaine d'olives kalamata dans l'huile, dénoyautées
Vinaigrette:
2 c. à soupe d'huile d'olive
2 c. à thé de jus de citron
1 c. à thé de zaatar

Le poulet :
Dans un petit bol, mélanger tous les ingrédients de la marinade. Déposer les poitrines de poulet, en les tassant, et en veillant à ce que la marinade les couvre entièrement. Recouvrir le bol d'un film de plastique et laisser mariner 24 heures au frigo.

Préchauffer le four à 300 degrés F (150 degrés C). Déposer les  poitrines de poulet pleine de marinade dans un poêlon allant au four. Verser un peu de marinade sur les poitrines. Jeter le reste de la marinade. Cuire de 30 minutes à 60 minutes, dépendemment de la grosseur des poitrines de poulet. La seule et unique façon de vérifier la cuisson est de le faire avec un thermomètre. Le thermomètre doit afficher 74 degrés C, pas plus. Pour effectuer la vérification, il suffit de piquer le thermomètre instantané dans le milieu de la partie la plus charnue de la volaille. Quand ce degré de cuisson a été atteint, retirer immédiatement la viande du four, la couvrir et la laisser reposer quelques minutes.

Trancher le poulet en jolies tranches diagonales et les déposer dans chaque assiette individuelle. Recouvrir d'un peu de sauce contenue dans le fond du poêlon. Servir avec la salade de tomates et un peu de riz basmati, si désiré.

La salade de tomates:
Dans un saladier, déposer tous les ingrédients de la salade.

Dans un petit bol, mélanger les ingrédients de la vinaigrette. Verser la vinaigrette sur la salade de tomates et touiller. Servir en accompagnement du poulet

16 commentaires:

  1. UN BELLISSIMO PIATTO, MOLTO BEN COMPOSTO ED INVITANTE!

    RépondreSupprimer
  2. Toujours dommage quand quelque chose d'habituel n'est plus accessible! Très belle recette que tu proposes et avec cette belle salade bien colorée, ça a dû être un délice!

    RépondreSupprimer
  3. Ça c'est dommage... mais ça t'as au moins permis de nous partager une merveilleuse recette!

    RépondreSupprimer
  4. awwwww cest tellement bon ça!! Mioummmm

    RépondreSupprimer
  5. Les esprits gourmands se rejoignent. J'ai mis la recette de shish taouk de côté cette semaine pour la faire (version syrienne).
    Un plat savoureux et très joliment présenté. Bravo!!
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. J'en veux, Lou! Le shish taouk, j'adore!

    RépondreSupprimer
  7. C'est un classique pour moi quand je passe chez Adonis :-) Une version maison, je suis preneuse ;-) Et ta salade me parle aussi. Le za'atar ajoute tellement un bon goût. Merci Lou...c'est un rayon de soleil ce matin ;-)

    RépondreSupprimer
  8. une assiette riche en saveurs
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. J'aurais également été contrariée si mon épicerie libanaise avait fermé (si j'en avais eu une, cela va sans dire). Je serais tellement contente de trouver des épices et des produits originaux proches de chez moi. En attendant de pouvoir te fournir ailleurs, tu as conconcté une superbe assiette bien épicée.

    RépondreSupprimer
  10. Une belle assiette bien colorée qui fait entrer el soleil dans la maison...et on en a besoin (de gourmandises et de soleil ) parfait !
    bises et bon wE

    RépondreSupprimer
  11. En lisant l'intitulé de la recette j'ai eu envie de te dire " à tes souhaits" ;-)Ceci mis à part c'est une assiette comme je les aime.

    RépondreSupprimer
  12. une recette que j'aime beaucoup et bien mise en valeur bravo et merci

    RépondreSupprimer
  13. Moi aussi, ca me tente beaucoup ca, ca a l'air tout frais (je crois que j'arrive au bout de ma patience avec les plats d'hiver).

    RépondreSupprimer
  14. Très frais comme plat. J'adore le nom. Je la garde sous le coude pour les jours sans neige.

    RépondreSupprimer
  15. Le contraste clair/sombre est très chouette je trouve!

    RépondreSupprimer