mardi 9 novembre 2010

Spaghettis aux palourdes vite faits


Quand je suis vraiment pressée, que mon frigo est plutôt vide et que je veux préparer un repas nutritif à la vitesse de l’éclair, je cuisine des spaghettis aux palourdes, à partir de conserves.

Pour réaliser ce plat, on a besoin de six ingrédients indispensables : les « clams », beaucoup d’ail, pas mal d’huile d’olive, un peu de pâte de tomates, du persil frais et des pâtes. Avec ces simples ingrédients, vous réaliserez un plat absolument délicieux, avec lequel ma mère me régalait quand j’étais adolescente.

J'ai ajouté, en finition, des feuilles de basilic pourpre, parce que j'en avais et quand j'en ai, j'en mets partout. Mais cela aurait pu être du basilic vert ou pas de fine herbe du tout, sauf le persil haché qui compte, en revanche, parmi les indispensables de cette recette.





Spaghettis aux palourdes vite faits
3 portions
2 boîtes de conserve de petites palourdes entières, de 142 g chacune, de la marque Clover Leaf (palourdes jaunes dans l'eau; j'ai essayé d'autres marques, mais je reviens toujours à celle-là que je considère la meilleure)
4 c. à soupe d'huile d'olive
2 c. à soupe d'ail haché finement
2 c. à thé de pâte de tomates ordinaire, c'est-à-dire non aromatisée (si c'est un double concentré de tomates, peut-être en mettre un peu moins)
2 c. à soupe de persil frais haché + 1 c. à soupe pour la décoration
spaghettis ou spaghettinis au goût
poivre du moulin

Faire chauffer l'eau pour les pâtes. Ouvrir les deux boîtes de conserve et conserver l'eau dans laquelle on retrouve les palourdes. Réserver.

Dans une petite casserole, chauffer l'huile à feu moyen. Ajouter l'ail et cuire quelques secondes. Déverser le contenu complet des deux boîtes de palourdes dans la casserole. Ajouter la pâte de tomates et 2 c. à soupe de persil. Bien brasser. Couvrir et cuire 5 minutes à feu doux. Réserver à couvert pour conserver la chaleur. Si par malheur, il vous arrivait de brunir l'ail, il faudrait le jeter et recommencer. L'ail bruni est âcre et gâcherait complètement la recette. D'où l'importance que les boîtes de conserve soient ouvertes, donc prêtes à être incorporées très rapidement dans le mélange chauffé huile/ail.

Cuire les pâtes et viser une cuisson al dente. Lorsqu'elles sont cuites, les servir dans des assiettes creuses et napper les pâtes de sauce. Veiller à distribuer dans les assiettes, non seulement les palourdes, mais aussi le jus de cuisson bien parfumé qui joue un rôle important dans la saveur du plat. Décorer avec le persil haché prévu à cette fin et ajouter un peu de basilic frais, si vous en avez, mais ce n'est pas indispensable. Poivrer et servir.

10 commentaires:

  1. Ce spaghetti fait également parti de mon menu
    "dépannage"...hasard, nous avons mangé ce spaghetti ce soir avant de lire ton billet.
    A bientôt,
    Johannexxx

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce que ça ce dit vraiment en commentaires....je bave devant ce plat??? Je ne crois pas mais c'est ce qu'il m'arrive;)

    Je garde et j'essaie bientôt!

    Merci!

    RépondreSupprimer
  3. Mioum des palourdes!!...J'adore cette recettes....jamais essayée...je prend note!!!!!!! clap clap clap bisous Lou xxx
    madame anne

    RépondreSupprimer
  4. Simple mais certainement très bon. Je garde ta recette en note moi aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Délicieux !
    Mais ici on ne trouve pas de clams en boîte ???
    Bon je vais mieux regarder...
    Ton basilic pourpre me rappelle qu'au printemps tu nous avais montré un fabuleux pied de basilic vert que tu faisais pousser sur le côté de ta fenêtre, suspendu, l'as tu encore ? Il était magnifique ! Ici pour le basilic j'attendrai l'année prochaine...
    Bises ma chère Lou et bon week-end !
    Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai jamais acheté de palourdes en boites mais de toute façon avec des fraîches ce sera parfait aussi . ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Je t'envie. Pas de conserves de palourdes en France. Pourtant c'est bien pratique. Ta photo est très appétissante.

    RépondreSupprimer
  8. Merci à toutes de vos chaleureux commentaires! C'est dommage qu'en France, vous n'ayez pas accès aux palourdes en conserve. Elles font de la bonne cuisine de placard, comme vous dites. Ici, au Québec, on peut aussi acheter des palourdes fraîches, mais elles sont chères, contrairement aux moules qui ne le sont pas. Alors...
    @Isa-Marie : mon plant de basilic n'existe plus, on l'a rapidement mangé. Ces plants qui poussent en serre et en pot de terre ont une longévité d'environ 1 mois.
    Lou

    RépondreSupprimer
  9. Quelle envie...de ce plat, de l'été et de mer :-)

    RépondreSupprimer