lundi 3 octobre 2011

Pâté chinois différent, encore une fois



Je n'ai pas l'habitude de proposer deux fois la même recette, mais ce pâté chinois différent est tellement délicieux que j'aimerais le faire connaître au plus grand nombre de gourmands possible.

Mais avant un peu d'histoire sur ce plat bien ancré dans le régime culinaire du Québec.

«Plusieurs théories sur l'origine du pâté chinois circulent. Selon certains, le pâté chinois aurait vu le jour à la fin du XIXe siècle, lors de la construction de la voie de chemin de fer pancanadienne par le Canadien Pacifique. À l'époque, les ouvriers, surtout d'origine asiatique, y étaient nourris, dit-on, uniquement de bœuf haché, de pommes de terre et de maïs, denrées facilement disponibles et peu coûteuses à cette époque. Ils venaient de créer ainsi, par la force des choses, un assemblage désormais unique nommé en leur honneur. Les travailleurs canadiens-français des chemins de fers adoptèrent ce nouveau plat.

Selon une autre explication, ce mets serait originaire de la ville de South China, non loin d'Augusta, dans l'état américain du Maine, où de nombreux Canadiens français avaient émigré, faute de travail au Québec, durant les années de la révolution industrielle (fin du XIXe siècle). Dès lors, le "China pie ", spécialité locale, serait devenu ici, après traduction, le "pâté chinois ".»

Ces théories sont rejetées par Jean-Pierre Lemasson, auteur du livre Le mystère insondable du pâté chinois paru en octobre 2009 aux éditions Amérik Média. Selon ses recherches, les travailleurs chinois se nourrissaient simplement de riz et de soja pendant la construction du chemin de fer. De plus, il constate que le pâté chinois avait fait son apparition sur les tables des familles québécoises seulement dans les années 30, ce qui rend difficile l'hypothèse qu'il soit apparu pendant la révolution industrielle au Maine. Toujours selon l'auteur, l'origine du pâté chinois demeure un mystère.» (Source Wikipédia)

Épouxcurien aime bien le pâté chinois (cousin du hachis parmentier et du shepherd's pie anglo-britannique), et quand je décide de lui faire plaisir, mais aussi de me faire plaisir, je m'éloigne de la traditionnelle version bœuf, blé d’Inde, patates et je réalise le plat que je vous propose aujourd'hui: un pâté chinois tout à fait différent, parfumé, équilibré et savoureux, à base de chair de saucisse italienne, de maïs et de pois verts délicieusement aromatisés, le tout surmonté d’une purée onctueuse, comprenant des patates douces, de la courge Butternut et des pommes de terre à chair jaune. Cette recette n’est pas de moi, mais d’un chef d’un bistro de Washington qui l’a transmise au chroniqueur gastronomique Robert Beauchemin.
 
Alors, si vous désirez un pâté chinois non végétarien et délicieux, peut-être aimerez-vous tester celui que je propose aujourd'hui? Vous ne le regretterez pas et vos adolescents (vous savez ceux qui peuvent avoir tendance à vouloir prendre le contrôle du frigo en le vidant plus souvent qu'à leur tour) s'en trouveront aussi enchantés.
 
image 091221_gorenje1_4b3a13b8cfa64.jpgSource de la photo : Nostrodomus.fr
 
Pâté chinois différent
4 à 6 portions
700 g de patates douces, pelées et coupées en gros cubes
450 g de courge Butternut, pelée et coupée en cubes
2 pommes de terre à chair jaune, de grosseur moyenne, pelées et coupées en cubes
2 c. à soupe de beurre
sel et poivre du moulin
700 g de saucisses italiennes fortes ou douces, la chair retirée des boyaux
2 oignons hachés
1 c. à soupe d'ail haché
3/4 tasse (100 g) de pois verts congelés
3/4 tasse (100 g) de grains de maïs congelés
1/3 tasse (80 ml) de crème 35 %
1 œuf légèrement battu
1 1/2 c. à thé de poudre de curry
1/2 c. à thé de graines de coriandre moulues
1/2 c. à thé ou moins de piment de Cayenne moulu (facultatif) (j’en ai mis ½ c. à thé et j’ai utilisé de la saucisse italienne forte : le piquant était parfait)

Pour la purée :
Faire cuire ensemble les cubes de patates douces, de courge et de pommes de terre dans une bonne quantité d'eau salée, 25 à 35 minutes, ou jusqu'à ce que la pointe d'un couteau traverse sans effort la chair des légumes. Retirer du feu, égoutter et remettre dans le chaudron vide. En utilisant le piloir à patates, écraser la purée. Ajouter le sel, le poivre et le beurre. Bien mélanger pour obtenir une texture lisse.

Pour la viande :
Faire sauter la chair des saucisses dans un poêlon avec un peu d'huile jusqu'à ce qu'elle soit bien cuite. Défaire la saucisse avec une fourchette pendant la cuisson. Réserver.

Pour les petits légumes :
En ayant pris soin de garder, dans le poêlon, un peu du gras de cuisson des saucisses (si nécessaire, ajouter un peu d’huile d’olive), faire sauter l'oignon et l'ail, jusqu'à ce qu'ils soient tendres, mais pas brunis. Saler et poivrer et laisser refroidir. Ajouter les pois congelés, les grains de maïs congelés, la crème, l'oeuf, la poudre de curry, les graines de coriandre moulues et le piment de Cayenne moulu. Mélangez bien la préparation de petits légumes.

Pour le montage :
Étaler la chair de saucisse au fond d’un plat à gratin graissé (27 x 17 x 7 cm). Étendre uniformément la préparation de petits légumes sur la saucisse. Terminer en étalant la purée. Badigeonner le pâté d’un peu de beurre et cuire, à découvert, dans un four préchauffé à 350 degrés F (180 degrés C) durant 45 minutes ou jusqu'à ce que la purée commence à brunir légèrement. Ce plat doit attendre 5 minutes hors du feu avant d'être servi.

Recette proposée par Robert Beauchemin dans La Presse du 25 novembre 2005.

17 commentaires:

  1. Lou, tu dois te douter que je vais prendre ta belle recette! Belle façon d'utiliser la courge et puis c'est simple, j'aime tous les ingrédients.

    Merci!

    RépondreSupprimer
  2. très parfumé entre les patates douces et les saucisses italiennes !

    RépondreSupprimer
  3. Dis donc, nous étions pratiquement dans le même thème nous deux aujourd'hui. Ce pâté chinois-ci a vraiment l'air du tonnerre et j'ai trop trop envie de l'essayer!

    RépondreSupprimer
  4. Peut importe son origine, c'est tellement bon! J'adore ta version avec des courges!

    En plus, ta présentation est super jolie!

    RépondreSupprimer
  5. J'utilise Safari, j'espère que ça va fonctionner. Ici, à SPM, dont la cuisine est très influencée par celle du Canada, on trouve aussi du pâté chinois, mais je ne l'aime pas du tout. Par contre, le tien me paraît tout à fait adapté à nos goût. Et ces saucisses italiennes, j'en trouve de temps en temps et Namour les adorent. Il faut que je leur fasse le tien pour les réconcilier avec le pâté chinois.

    RépondreSupprimer
  6. Lou, tu m'ouvres un univers inconnu... je n'ai jamais entendu parler de ce pâté chinois qui n'a d'ailleurs si je comprends bien de chinois que le nom puisque son origine est mystérieuse. Quoiqu'il en soit, il me tente bien à la lecture des ingrédients, à ta photo et parce que j'ai à la maison l'ado que tu décris ! Bises affectueuses, Françoise

    RépondreSupprimer
  7. Une recette très originale que je ne connaissais pas.Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  8. Toutes les versions nouvelles du pâté chinois me plaisent... parce que la version traditionnelle m'ennuie un peu!

    RépondreSupprimer
  9. J'adopte.... non non, c'est moi qui l'ai dit en premier! ;)))

    RépondreSupprimer
  10. Hélène de Chez Becky et Liz a écrit via mon Contactez-moi:
    «Merci pour ces explications. Ce pâté chinois m'intrigue surtout avec des courges et patates douces.
    http://www.chezbeckyetliz.com/»

    Merci Hélène!
    Lou

    RépondreSupprimer
  11. C'est marrant je ne connaissais pas du tout. Très sympa je note, et merci pour l'historique ;)

    RépondreSupprimer
  12. Je retente un comm...
    Pour dire chère lou que ce paté m'a l'air tout à fait savoureux. Il m'intrigue et me séduit à la fois !
    amitiés d'Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  13. Super Lou ! Ca remarche ! On peut à nouveau laisser des commentaires chez toi !
    Bises d'Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  14. Vous avez bien raison de remettre cette recette . Moi je n'ai pas le pâté chinois traditionnel, mais celui-ci est sublime. J'avais hâte au retour des courges pour le refaire ;-) et continuer de le faire connaître autour de moi!! Merci pour cette magnifique recette.
    Colette

    RépondreSupprimer
  15. Merci de vos commentaires et un merci spécial à Colette (commentaire sous Anonyme)! Cela m'est toujours agréable de recevoir un mot de quelqu'un qui a préparé une de mes recettes! Je suis ravie que ce pâté chinois vous plaise, Colette!
    Lou

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Lou,
    C'est une jolie réalisation, mais cette fois-ci, je passe mon tour !!!! :-)
    Bises,
    Patricia

    RépondreSupprimer

Vos commentaires me font plaisir et c'est grâce à eux que j'apprends à vous connaître et ça, c'est vraiment chouette!