vendredi 14 janvier 2011

Salade d'edamame aux légumes croquants et sa vinaigrette au miso


En début d’année, j’ai parlé de mon intention de m’intéresser davantage au soya. Pourquoi? Tout simplement parce que le soya, qu’on appelle souvent la « viande des champs », fournit plus de protéines que tout autre légumineuse et est faible en gras, en plus d’avoir d’autres qualités nutritives abondamment décrites par les experts de l’alimentation.

La recette de salade que je vous propose aujourd’hui permet de déguster le soya sous trois formes différentes : le germe de soya (aussi appelé fève germée ou haricot germé) qu’on retrouve dans tous les supermarchés, l’edamame (nom japonais de la fève de soya qui est récoltée alors qu’elle n’est pas à maturité) de plus en plus facilement disponible dans la section des surgelés et le miso qui est une pâte salée et très riche en protéines, fabriquées à partir de fèves soya fermentées auxquelles on ajoute parfois des céréales comme le riz ou l’orge. En règle générale, plus le miso est foncé (misos rouge ou brun), plus il est salé; les misos blanc et jaune sont plus doux au goût. On peut se procurer du miso dans les magasins d’aliments naturels. Il peut se conserver au réfrigérateur dans un contenant hermétique pendant plus d’un an.

Pour réaliser cette salade d’edamame et de légumes, je me suis inspirée d’une recette tirée de Soya Santé : Cuisiner avec le soya, en me permettant quelques petites modifications. D’abord, j’ai diminué la quantité proposée d’edamame et cela s’est avéré une bonne décision. Ensuite, l’ajout d’autres légumes croquants a aussi contribué au plaisir de la dégustation. Enfin, la vinaigrette savoureuse, différente et parfaitement équilibrée a contribué à faire de ce plat un véritable délice. Elle pourrait convenir à bien des salades de légumes comme, entre autres, une salade de brocoli, chou-fleur et carottes. Ce que j’ai surtout apprécié de la vinaigrette, c’est que tout en étant très goûteuse, elle n’était pas très salée puisque le lendemain les légumes avaient encore une belle tenue.

Cette savoureuse recette, je vais la refaire, c’est assuré! Je me plais à penser qu’elle va devenir un classique dans ma famille.


Le goût de la pâte miso rappelle celui du soya. Le shiro miso est probablement le miso le plus facile à intégrer à son alimentation, car son goût est moins prononcé que les autres misos plus colorés. Il a contribué à rendre la vinaigrette proposée absolument savoureuse. Pour bien conserver le miso, déposer du papier film sur la pâte afin de faire écran entre l'air et le produit.






À gauche, au bas de la photo, on retrouve les germes de soya, et à leur droite les fèves edamame.

Salade d'edamame aux légumes croquants et sa vinaigrette au miso
4 à 6 portions
1 tasse (130 g) d’edamame congelées (j’ai utilisées celles déjà écossées, mais les entières feront l’affaire, si vous les écossez)
1 tasse (75 g) de germes de soya (fèves ou haricots germés)
2 branches de céleri hachées
1 petit poivron rouge, émincé en languettes et coupées en deux si les languettes sont trop longues
1 grosse carotte, taillée à la mandoline japonaise avec la plus grosse lame
1 courgette, la partie verte et un peu de partie blanche, taillée comme la carotte
2 oignons verts hachés
3 c. à soupe de persil frais haché
¾ c. à thé de sucre (ne pas éliminer)

Vinaigrette
¼ tasse (60 g) de miso blanc (shiro)
3 c. à soupe de vinaigre de riz
2 c. à thé de tahini (disponible dans les magasins d’aliments naturels, mais aussi au supermarché)
¼ tasse (60 ml) d’eau

D’abord, faire cuire les edamame. Pour ce faire, faire bouillir ½ tasse d’eau, ajouter les fèves et lorsque l’ébullition est reprise, faire cuire 3 à 4 minutes, si les fèves sont congelées et déjà écossées, sinon s’en remettre aux indications de cuisson du fabricant. Une fève edamame ne doit pas être surcuite, car elle peut devenir farineuse. Il faut donc surveiller après 2 à 3 minutes de cuisson et ajouter un peu de temps, si nécessaire. Quand les fèves sont cuites, les passer sous l’eau très froide et les égoutter. Réserver.

Dans un saladier, déposer tous les légumes coupés. Ajouter les edamame et le sucre. Bien mélanger. Préparer la vinaigrette à l’aide d’un petit fouet, bien la mélanger. Incorporer-la à la salade, touiller et servir.

Cette recette s'inspire d'une recette tirée du livre Soya Santé : Cuisiner avec le soya par Brigid Treloar chez Guy Saint-Jean Éditeur, 2003, à la p. 86.

14 commentaires:

  1. mioum!!!!! je ne connaissais pas l'edamame .... je vais regarder si je peux en trouver au supermarché...... elle a l'air fabuleuse cette recette Lou ... ;)))

    RépondreSupprimer
  2. J'ai déjà regardé à mon supermarché et il n'y a pas d'edamame... Dès que j'en trouve, je crois bien que j'essaierai cette superbe recette de salade! Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait gourmand !
    Bises d'Isa-Marie, qui guette ton email ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique salade! Et surement délicieuse.
    Pour répondre à tes questions sur le mullugtawny, le tamarin ne peut pas être remplacé par du citron. Il donne un très bon gout au plat grâce à son acidité mais aussi à sa douceur.
    J'ai enlevé la peau du poulet avant de les cuisiner.
    Bon week end Lou

    RépondreSupprimer
  5. Une superbe salade remplis de vitamines et bien nourissante... j'achète!

    J'ai vu ton message chez moi pour le Salon 2011. C'est dommage mais cette année je ne voyage pas car je dois garder mes sous pour une grosse réno à la maison. Mais tu me donnes bien envie d'y aller en 2012 par contre! J'ai deux amies françaises qui y sont allées et elles avaient adorés. Tu nous feras un beau reportage à ton retour!!

    RépondreSupprimer
  6. Miam ! J'adore le edamame et j'ai justement du miso chez moi. Il me manque du tahini pour faire cette vinaigrette. Super intéressant.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne trouve pas d'edamame ici, en revanche côté miso, j'aime, même le très foncé ! J'adore les saveurs fermentées...

    RépondreSupprimer
  8. j'adore les salades colorées
    bon lundi
    val de familyblog

    RépondreSupprimer
  9. elle a l'air super bonne et on voit qu'elle est bien croquante!

    RépondreSupprimer
  10. Une recette qui me fait rêver mais que je suis loin de pouvoir réaliser même si j'ai réussi à remporter les deux dernières salades non pourries (pas trop) du dernier arrivage. On se rabat sur les St Jacques du congélo et ça nous va bien.

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Lou,
    Quelle splendide recette, colorée et délicieuse.
    Je ne connaissais pas ces grosses fèves, ni la pâte miso.
    Une jolie salade aux saveurs d'Asie, j'adore.
    Merci Lou pour ces belles découvertes.
    Bises,
    Patricia

    RépondreSupprimer
  12. Soya pas soja? J'aime beaucoup la pâte miso même si j'en trouve difficilement contrairement en UK. Je garde cette vinaigrette sous le coude. Bises

    RépondreSupprimer
  13. Splendide assiette santé! Eda-mame signifie haricot sur branche. On les sert volontiers dans leur cosse à l'apéro. Plus sain que les pistaches. Je te pique la vinaigrette bien légère par contre je n'ai pas exactement la même explication concernant le miso.
    Tu vas en France? Il y a des cours de cuisine à la maison du Japon. C'est bête il n'y en avait pas le week-end dernier. Pas de chance pour moi.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires me font plaisir et c'est grâce à eux que j'apprends à vous connaître et ça, c'est vraiment chouette!