mardi 10 janvier 2012

Ragoût de boeuf aux carottes, au céleri-rave et au rutabaga


Ce ragoût de bœuf, fruit d’une improvisation, s’est avéré tellement délicieux que j’ai décidé de le proposer sur mon blog. Conséquences : les mesures proposées dans la recette sont imprécises, mais vous donneront quand même une bonne idée de la manière dont vous y prendre pour préparer ce plat.

L’important est de choisir des cubes de bœuf qui ne sont pas trop maigres, ce qui donnera un bon goût au plat et assurera une tendreté à la viande.



Cette pâte umami contient non seulement de la purée de tomates et de la pâte d'anchois, mais aussi d'autres aliments forts en umami comme les olives noires, le vinaigre balsamique, les champignons porcini et le fromage Parmigiano Regianno 
Idéale, en petite quantité, dans les ragoûts, les soupes et même les vinaigrettes, pour accroître leur bon goût, ce produit se retrouve dans les supermarchés Loblaw's.

 Ragoût de boeuf aux carottes, au céleri-rave et au rutabaga
3 à 4 portions
600 g de bœuf à ragoût en cubes
1/3 tasse de farine
2 c. à soupe de beurre
1 oignon tranché grossièrement
185 ml de vin blanc sec
3 grosses carottes pelées tranchées diagonalement en gros morceaux (2,5 pouces/6 cm)
bouillon de bœuf pour recouvrir, mais pas complètement la viande
1 céleri-rave pelé et coupé en gros cubes
1 petit rutabaga pelé et coupé en gros cubes
un peu de vin ou même de bière, si nécessaire à la suite de l’ajout des légumes
herbes séchées : herbes de Provence, sarriette, thym, origan (un peu de tout ça, au goût), un soupçon de clou de girofle moulu et quelques flocons de piment de Cayenne séchés
1 c. à thé de Taste no 5 : Umami Paste de la marque Le Choix du président
sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 300 degrés F (150 degrés C).

Assécher les cubes de bœuf avec des essuie-tout. Déposer la farine dans une grande assiette et enfariner les cubes de bœuf.

Dans une cocotte allant au four, chauffer le beurre à feu moyen-fort. Dorer les cubes de bœuf. Ajouter l’oignon tranché et cuire 1 minute. Déglacer avec le vin blanc. Incorporer les carottes et verser le bouillon de bœuf. Amener à ébullition.

Couvrir la cocotte et cuire au four pendant 1 heure. Vérifier une fois durant la cuisson si le liquide est en quantité suffisante dans la cocotte.

Sortir la cocotte du four et ajouter tous les autres ingrédients restants. Couvrir de nouveau. Enfourner pour encore 1 heure de cuisson. La cuisson est complétée lorsque les légumes sont tendres.

Servir avec des nouilles aux œufs Lancia de grosseur moyenne.

21 commentaires:

  1. Miam, un superbe ragoût que tu as fais là!
    Cette petite pâte de tomates/anchois m'intrigue beaucoup!

    RépondreSupprimer
  2. oui ça doit être super bon, et moi aussi la petite pâte m'intrigue... je regarde pas assez les produits à l'épicerie, voilà! je ne suis au courant de rien! une chance qu'il y a des blogs...

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je dois bien avouer que ce n'est pas le genre de plat que j'apprécie le plus cependant, il est si bien préparé et présenté que j'y goûterais volontiers
    sympa cette pâte, bien pratique, je ne connaissais pas du tout
    bises
    jojo

    RépondreSupprimer
  4. UN très joli plat d'hiver, Lou.
    Des bises de Janvier, pour bien commencer l'année. ;o)
    Hélène

    RépondreSupprimer
  5. Lou c'est génial cette pâte, je mets sur ma liste. Et ton ragoût, c'est certain que c'est bon et surtout réconfortant au max!!!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ce genre de ragoût avec tout plein de légumes racines. Merci de présenter ce produit, que je ne connais pas, ça donne envie d'essayer ;-) Bonne soirée Lou!

    RépondreSupprimer
  7. Un bon ragoût bien réconfortant pour quand il fait froid dehors! Super!

    RépondreSupprimer
  8. J'adore cette belle pâte que tu nous présentes. C'est vrai qu'elle a l'air assez gagnante. Je crois bien que je vais aller chez Loblaws moi! Ce ragoût aux légumes racines me plaît vraiment!

    RépondreSupprimer
  9. Genre de repas dont on a tellement envie en revenant de "jouer" dehors...:)

    RépondreSupprimer
  10. Il est superbe et très appétissant ce ragoût. je viens de faire connaissance avec la pâte umami, cela m'a l'air fort en arôme, j'aime.

    RépondreSupprimer
  11. Un plat mijoté comme j'aime , réconfortant et chaleureux ...
    Belle semaine ...
    ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Lou,
    Un plat bien hivernal, c'est une découverte pour moi cette purée de tomates et d'anchois.
    Je n'ai jamais cuisiné de rutabaga et n'en connais pas le goût...
    Bises, bonne fin de semaine
    Patricia

    RépondreSupprimer
  13. Voici un plat généreux et parfumé qui a tout pour me plaire et pour lequel j'aurais tant aimé partager ne serait-ce que le fumet... Je ne connaissais pas non plus cette pâte qui offre sans nul doute une touche intéressante. J'ai vu ta salade de betteraves à la menthe et j'adore bien entendu ! Bonne journée, je t'embrasse très fort, Françoise

    RépondreSupprimer
  14. Je sens que les Loblaws vont voir leur stock de Paste no 5 (quel nom génial!) diminuer à vue d'oeil!! Ton ragoût me plaît énormément en particulier par l'ajout de celeri-rave, un légume que j'adore.

    RépondreSupprimer
  15. Rien ne vaut un bon plat réconfortant en cette période de l'année! J'adore et je prend en note Lou! Caro

    RépondreSupprimer
  16. bonsoir
    un plat de saisosn avec de belles couleurs comme j'aime
    alixe

    RépondreSupprimer
  17. Un ragoût des plus réconfortants dans la grisaille actuelle. Les photos sont très gourmandes. J'adore.
    A très bientôt.

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour cette découverte très sympa, ça doit être un sacré rehausseur de saveur ^^

    RépondreSupprimer
  19. Ce ragoût me comble de bonheur Lou. Je découvre le rutabaga. Pas idiot l'ajout de pâte d'anchois au plat.

    RépondreSupprimer
  20. Voilà vraiment un plat comme je les aime: chaleureux, de saison avec de bons légumes....et ça réchauffe...

    Bon week end

    RépondreSupprimer
  21. Il me plaît plus que tout ce ragoût! Merci beaucoup, je note :)

    RépondreSupprimer