dimanche 5 septembre 2010

Fromage de chèvre chaud sur coulis de poivrons rouges


Je ne suis pas folle du chèvre. Épouxcurien non plus. Mais quand il est allé dans un restaurant et qu’il a mangé, en entrée, celle que je vous présente aujourd’hui, il a vraiment été emballé. Alors, j’ai décidé de la reconstituer à partir de la description que mon patient mari m’en a faite. Car le pauvre, il a dû en subir des questions : par moments, cela ressemblait presque à un interrogatoire de police ;-)

La présence du coulis de poivrons rouges, dans cette entrée, vient adoucir en bouche la force du fromage. C’est un savoureux mariage pour qui veut apprivoiser le chèvre. J’ai bien aimé!

J’ai présenté ma reconstitution à mon Épouxcurien : mission accomplie, juste que le chèvre que j’ai choisi était moins doux que celui dégusté au restaurant.

Alors si vous avez des suggestions de marques de fromage qui serait un peu plus doux, je serais ravie que vous m’en fassiez part en commentaire, que le fromage soit québécois ou d’une autre région.



Fromage de chèvre chaud sur coulis de poivrons rouges
4 portions
huile d’olive
4 gros poivrons doux rouges
2 c. à thé d’une bonne huile d’olive de finition
¼ c. à thé de vinaigre de Xérès
sel au goût
fromage de chèvre coupé en tranches de 3,5 centimètres

Coulis de poivrons rouges :
Placer une des grilles du four à la position la plus haute, près de la salamandre. Allumer le four à grill (niveau hi si votre cuisinière a plusieurs niveaux de chaleur).

Tapisser d’un papier d’aluminium une plaque allant au four. Huiler l’alu avec de l’huile d’olive. Couper les poivrons rouges en deux, sur la longueur, les débarrasser de leurs graines et de leur membrane et les déposer, peau vers le haut, sur la plaque. Glisser la plaque sous la salamandre 5 à 7 minutes ou jusqu’à ce que les poivrons aient noirci sur toute leur surface.

Déposer les poivrons dans un sac hermétique et laisser refroidir. Cela prend un certain temps, il faut être patient. En principe, lorsque les poivrons sont refroidis, la peau devrait se détacher facilement. Si certaines parties résistent, utiliser l’économe pour les enlever.

Déposer les poivrons dans le robot culinaire ou le mélangeur et réduire en purée. Ajouter ensuite l’huile d’olive, le vinaigre de Xérès et mélanger seulement quelques instants. Saler au goût. J’ai obtenu 425 ml de coulis avant de le passer au chinois.

Passer le coulis de poivrons au chinois en tournant d’abord avec une cuillère et ensuite en pressant la purée avec celle-ci contre les parois du tamis afin d’extraire tout le précieux liquide. Emballer la chair restée dans le chinois et la congeler pour utilisations ultérieures dans une soupe, sur une pizza, sur un poisson, etc.

Montage de l’entrée :
Verser le coulis « chinoisé » dans une tasse à bec verseur. Réchauffer d’abord le coulis pour le tiédir.

Réchauffer ensuite, chaque tranche de fromage, dans son plat individuel de service. J’ai mis chaque plat pendant 20 secondes au micro-ondes (cela peut varier d’un micro-ondes à un autre. Il est donc nécessaire de tester avant l’arrivée des invités).

Verser le coulis tiédi tout autour du fromage de chèvre chaud et servir.

16 commentaires:

  1. j'adore tes recettes.je vais à te shoutenir!

    RépondreSupprimer
  2. Fromage Les médaillons de la fromagerie Tournevent

    RépondreSupprimer
  3. Hello chère Lou,
    Comme je trouve ta recette attendrissante... Essayer de refaire ce que nos hommes ont goûté à l'extérieur : si ca n'est pas de l'amour attentionné ! Ton assiette aux couleurs italiennes (la deuxième je crois) est juste superbe. Les saveurs doivent être un délice...
    Nous avons vécu un peu la même histoire sauf que pour nous c'était une cuisson de bar au four (le poisson quasiment cuit en papillotte dans sa propre peau non écaillée) et j'ai tenté de m'approcher autant que possible de ce que me décrivait mon époux. Depuis on en fait au moins une fois par semaine avec des variantes !
    Je nous décerne un prix d'épouse modèle : parce que nous le valons bien !
    Bises
    Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  4. une telle couleur, dans son assiette, cela ne peut que réveiller l'appétit!
    C'est très tentant.

    RépondreSupprimer
  5. Superbe ! J'ai fait un peu le même genre d'assiette, sauf que le chèvre n'était pas chaud...

    RépondreSupprimer
  6. Je n'avais encore jamais pensé à associer le fromage de chèvre avec le coulis de poivrons. C'est une riche idée.

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Lou,
    Du chèvre chaud avec un coulis de Poivrons.
    C'est une belle association et un savoureux contraste que j'aimerais bien tenter.
    Merci pour cette belle idée.
    Bises,
    Patricia - La Table de Pénélope

    RépondreSupprimer
  8. Merci à toutes de votre passage sur mon blog!

    @C. : Je prends en note le nom de ce fromage. J'ai lu un peu à son sujet sur Internet et je crois qu'il me conviendra parfaitement. Merci de la suggestion, c'est très gentil!
    Lou

    RépondreSupprimer
  9. Adoro il formaggio!!!! Bellissime foto e bella ricetta! Complimenti!

    RépondreSupprimer
  10. Cuisine campagne de France
    Bonjour Lou,
    Oh quel joli association de saveur. Par contre ton fromage de chèvre me semble trop fait, la partie entre la croûte extérieure et le centre blanc est trop large, je parle de la partie qui a une couleur différente, normalement le fromage de chèvre est blanc. Cette couleur vient quand le fromage est vieux.Tes photos sont sublimes, je vois que tu connais les couteaux de Laguiole avec la petite abeille :o)
    Bonne et douce journée. Amitiés Canotte.

    RépondreSupprimer
  11. Ici en France je t'aurais conseillé mais au Canada je ne peux rien pour toi par contre je retiens cette idée de recette qui me plait beaucoup. ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Mon préféré de chez Alexis de Portneuf c'est le Capriny.

    RépondreSupprimer
  13. Je suis tres fan du coulis de poivron, ca fait des sauces pour la viande absolument superbes. Je n'aurais pas pense au fromage, mais c'est une chouette idee.

    RépondreSupprimer
  14. @Melanie : Merci de la suggestion, je vais l'essayer!
    Lou

    RépondreSupprimer
  15. c'est une superbe idée cette recette

    RépondreSupprimer
  16. J'adore les poivrons.. je n'ai jamais fait de coulis... A essayer! Tu as 2 nouveaux lecteurs èa partir d'aujourd'hui! A bientôt, Giorgia de C&G

    RépondreSupprimer